Coronavirus et organisation du mariage : nos conseils

Les circonstances exceptionnelles et dramatiques liées au Covid-19 que nous vivons actuellement bouleversent nos organisations notamment pour les futurs mariés qui voient leur grand jour reporté après des mois de préparation. Voici quelques conseils et réponses aux questions que vous vous posez sûrement en cette période à propos de votre mariage.

Article mis à jour le 28/05/20.

Pancarte indiquant Wedding et les chaussures blanches de la mariée
Les mariages de Mars, Avril, Mai

Malheureusement, les mariages prévus en mars, avril et mai ont dû être repoussés suite aux mesures de confinement pour lutter contre le coronavirus. Il reste encore un petit espoir à l’heure actuelle pour les mariages du mois de mai. Il est important de ne pas se décourager (sur le moment c’est un peu dur à encaisser c’est sûr) et de se remobiliser rapidement pour réagir. La première chose est de relativiser, le mariage n’est pas annulé, il est juste reporté et vous vous unirez quoi qu’il arrive. L’amour triomphe toujours !

Vous allez maintenant travailler avec tous vos prestataires. Il est important de contacter en premier lieu la mairie et votre lieu de réception afin de connaître les disponibilités qui s’offrent à vous pour cette année ou l’année prochaine. Les établissements accordent généralement une priorité aux mariages qui n’ont pas eu lieu. Parallèlement, vous pouvez demander les disponibilités des autres prestataires. Certains ne pourront peut-être pas vous accompagner sur la nouvelle date, il faudra donc se montrer souple, compréhensif et partir à la recherche d’un nouveau professionnel. Mais tous restent disponibles pour vous aider au maximum à trouver une solution. Voyez avec ceux qui ne pourront plus vous accompagner pour les modalités de remboursement.

Vous aurez des chances de trouver une nouvelle date vers la fin de la saison, soit au dernier trimestre de cette année ou réserver une date l’année prochaine à la même période. Selon les lieux de réception et les prestataires, il est possible de faire un mariage en semaine, le vendredi et même le dimanche. Dans ce cas, il faudra s’assurer que les invités pourront tous ou presque être présents.

Qui dit nouvelle date, dit nouvelle saison si votre mariage se tient cette année. Il faudra penser à revoir une partie de la décoration ou l’organisation de certains éléments comme une cérémonie laïque en intérieur ou prévoir un repas chaud à la place d’un buffet froid initialement prévu avec le traiteur, par exemple. En automne et en hiver, les journées sont beaucoup plus courtes, pensez donc à la réorganiser en condensant les activités.

Les invités devront être prévenus du report et de la nouvelle date de votre union. Ne tardez pas à les prévenir. Les personnes venant de loin pourront ainsi faire les démarches de remboursement au plus vite ou déjà reprogrammer le nouveau voyage. Vous pouvez les en informer par n’importe quel moyen. Aussi, le professionnel qui a réalisé vos faire-part peut vous faire un geste commercial pour les modifier afin que vous puissiez faire un nouvel envoi à vos invités. Voyez également avec votre bijoutier si vos alliances sont gravées avec la première date pour faire les modifications.

Les mariages de Juin et des mois suivants

Le 28 mai, le Premier Ministre Édouard Philippe a fait une nouvelle annonce en conférence de presse concernant les prochaines mesures à prendre pour continuer le déconfinement. À partir du 2 juin, les célébrations de mariage en mairie pourront reprendre. Edouard Philippe a déclaré : “Pendant une longue période, les mariages ont été retardés. Heureusement cette période est révolue : on va pouvoir enfin recommencer à célébrer des mariages. Je dis enfin parce qu’il y a certaines personnes qui ont envie de se marier et on les comprend.” Cette autorisation vise les mariages à la mairie et les mariages religieux. 

Mais le Premier Ministre souhaite préciser : “Le moment de relâcher totalement la tension sur les cérémonies religieuses ou les cérémonies civiles n’est pas venu. Il faudra donc qu’on soit très attentifs à la distanciation physique et à la densité, qui correspondent aux protocoles qui ont été acceptés et mis en oeuvre“. Par ailleurs, les rassemblements dans les lieux publics dont les mairies, sont toujours limités à 10 personnes maximum. Il y a encore un souci notamment pour le rassemblement en salle pour la soirée où les invités peuvent être nombreux et la distanciation peut sembler difficile à respecter. D’ailleurs, il n’y a pas de date annoncée pour la réouverture des boites de nuit. Il est donc fortement déconseillé pour le moment de prévoir une soirée de mariage (ou en très petit comité). De nouvelles informations seront communiquées le 22 juin pour connaitre les prochaines étapes du déconfinement.

Il est important de se fixer une date limite pour décider ou non de la tenue du mariage à la date prévue. Généralement, la décision se fixe à un mois du mariage (voir 15 jours grand maximum) car les prestataires doivent aussi s’organiser pour que le grand jour soit parfait. C’est une concertation que vous devez mener avec eux en amont. Attention cependant à ne pas attendre la dernière minute pour annuler car vous devriez dédommager les professionnels qui se sont organisés pour votre joli jour (le traiteur qui prépare les repas ou le fleuriste qui a commandé pour vous certaines fleurs, par exemple).

Tous les professionnels du mariage subissent comme vous les conséquences de ce virus. Pour soutenir tous ces indépendants, il est important de continuer à payer les acomptes prévus des prestations maintenues afin de leur éviter des difficultés financières ou qu’ils disparaissent.

Les mariages de 2021

Si vous avez prévu depuis le début de vous unir en 2021, il n’y a aucune raison d’arrêter les préparatifs, de se renseigner ou de réserver auprès des professionnels. Ces derniers arriveront toujours à trouver des solutions en bonne intelligence avec les autres mariés qui ont dû reporter leur mariage.

On espère tous que cette situation du coronavirus s’arrête au plus vite et que les mariages reprennent. Mais une chose est sûre, c’est que la fête n’en sera que plus belle !

Cet article fera l’objet de modifications en fonction de l’évolution de la situation. Nous restons mobilisés à vos côtés et vous pouvez aussi nous envoyer vos questions par mail ou via les réseaux Facebook et Instagram et nous vous répondrons très rapidement. Vous pouvez consulter le site du Gouvernement pour de plus amples informations en temps réel sur la situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *